Murmures – Les Maux du prophète

Les Maux du prophète

Layla

Gérard Cruchon n’a pas la vie facile… Un boulot alimentaire (qui doit plutôt bien payer car le bougre est carrément gras), pas de femme, peu d’amis, mais le pire de tout c’est qu’il est le nouveau Messie ! Non mais qu’est-ce qu’il leur a pris là-haut de choisir un type si insignifiant pour une telle mission ?

Lors du concert des Heineken Heroes à l’Usine (voui voui, celle de Genève, la fameuse !), Cruchon croit avoir été reconnu par un des musiciens et réfléchit à la manière de se révéler aux yeux de tous. Il avait bien tenté l’expérience quelques années auparavant mais les conséquences avaient été pour le moins catastrophiques. Ces réflexions vont le mener sur diverses pistes étranges, entre autres une version revisitée de la sainte trinité…

Ce premier roman de Mark Levental est une vraie réussite, cynique à souhait ! Cruchon, l’ange Gabriel et Lucifer (qui a ma préférence entre tous) ont des états d’âme drôlissimes. A travers les déplacements des personnages, on reconnaît bien Genève, les lieux et l’ambiance. Le bouquin taille aussi une belle place au rock qui déménage avec plusieurs références à des groupes et une apparition posthume du regretté Peter Steele de Type O Negative qui a le don d’effrayer Cerbère.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et vous conseille de le consommer sans modération. A mettre entre toutes les mains pas trop bigotes !!

Article sur :

Les Maux du prophète

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *