La Gruyère – L’Art raffiné de créer le malaise

L’Art raffiné de créer le malaise

Éric Bulliard

Dans le genre malsain, difficile de faire mieux. Ou pire, c’est selon. Auteur en 2007 de Marche, arrêt. Point mort – thriller efficace, où tout se jouait à la dernière lettre du dernier mot de la dernière page –, Laurent Trousselle poursuit son exploration des tréfonds de l’âme humaine. Avec une évidente prédilection pour les personnages torturés. Difficile de résumer Graine de sabbat sans trop en dire. Max, jeune mannequin énigmatique et mutique, retrouve Gargilesse (Indre), village de son enfance. Dans cette région reculée, pleine de mystères, il se lance dans un concours absurde et cruel, avec quelques copains adolescents. Très vite, le lecteur sent que tout cela ne peut que très mal finir. Laurent Trousselle excelle à créer une tension croissante, à l’aide d’un récit éclaté, qui multiplie les points de vue et bouscule la chronologie. S’ajoute tout un jeu formel (avec notes en bas de pages, dialogues par répondeur interposé…) que ce drôle d’auteur, Français installé en Suisse alémanique, maîtrise avec assurance. Il démontre aussi une réelle habileté à distiller des rebondissements qui tombent toujours au moment où l’on se dit qu’il commence à en faire trop… Un roman sombre, parsemé d’humour glaçant, aussi jubilatoire que dérangeant.

Laurent Trousselle
Graine de sabbat
Faim de siècle & Cousu Mouche, 404 pages

Notre avis: 3/4

Article sur :

Graine de Sabbat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *