Currently browsing author

Delphine Savary

Le songe d’une nuit d’hiver

Une fois encore, la neige ne tiendra pas. On est trop bas ici, on a trop de tuyauteries, de machines, de commerces. Cela l’effraie sans doute, l’irrite, alors elle vient nous narguer, elle vient danser et blanchir et nous montrer comme c’est beau, comme c’est propre quand elle consent à s’installer ; mais nos voitures la souillent, notre sel la réduit à de pauvres flaques beiges, et le lendemain déjà il n’en reste que le regret.

13, rue des Grands-Travaux

Cette fois, les cris de sa voisine, Sylvana, avaient momentanément dominé le bruit du trafic. Des cris et des insultes, comme toujours. On aurait pu croire qu’elle s’en prenait aux voitures, à chaque voiture qui l’empêchait de traverser : « Salope ! Putain ! Aaaah ! Ta gueule ! Tais‑toi ! ». Mais les voitures ne parlent pas. On ne parle pas aux voitures.