Mauvaises nouvelles

de Jérôme Rosset
En trois paragraphes, voire deux pages les jours de grand vent, Jérôme Rosset tisse les scènes d’un univers tendre et burlesque. Aspirants vampires, préposés à la sauvegarde de la langue française, plombiers insomniaques et cocus majestueux s’y côtoient en bonne harmonie.

Salon du livre – Genève – 2017

Cousu Mouche sera présent au Salon du livre 2017.   Editions Cousu Mouche (situé dans l’espace « Le Cercle » – A160). Dédicaces et …

L’Héritier de Minnetoy-Corbières

de Sébastien .G Couture et Michaël Perruchoud
Cette nouvelle aventure de Ceux de Corneauduc nous offre tous les ingrédients de l’épopée. Amitié virile et faits d’armes improbables sont au menu, portés par les plumes enthousiastes de Sébastien G. Couture et Michaël Perruchoud.

Les Fils

de Lolvé Tillmanns
Dans une petite ville romande, deux garçons s’affrontent. Cédric sera le souffre-douleur et Raphaël le harceleur. Trente ans plus tard, les rôles de l’enfance n’ont plus cours.

Trois frères

Travaillez, prenez de la peine: C’est le fonds qui manque le moins… Les fils du laboureur écoutèrent la leçon que leur donnait …

Librairie des Livres et moi – 26 novembre 2016

La plus valaisanne des éditions genevoises fête ses dix ans à Martigny. La librairie Des Livres et moi accueille Cousu Mouche le vendredi 26 novembre dès 15 h 30. Une rencontre anniversaire avec une belle brochette d’auteurs atypiques.

Un projet

Une cour d’école, pendant une récréation. Les enfants jouent entre eux. Crient. Chantent. Se tirent les cheveux. Montent des plans machiavéliques. Se …

Baba au rhum

de Philippe Lamon
Vous avez accepté d’écrire la biographie de Veronica Lippi, star des années 80, couguar quinquagénaire posant nue avec son python domestique, ou faisant ériger un minaret sur le toit de son chalet valaisan.

Sans mythologies

de Guillaume Favre
Sans mythologie nous dit que l’amitié est mortelle et que les blessures peinent à cicatriser. Ce livre nous dit aussi le bonheur de la fréquentation des textes et des arts, et que la beauté n’est pas que vanité.

Ceux de Corneauduc

de Sébastien .G Couture et Michaël Perruchoud
C’est la guerre à Minnetoy-Corbières. Le Duc fait lever une armée pour récupérer son épouse, enlevée par un Baron ennemi… À moins que toute l’affaire ne soit qu’une sinistre manigance destinée à le faire abdiquer.

Rosa

de Lolvé Tillmanns
Rosa, sur son lit d’hôpital, demande à ses petits-enfants de bien vouloir écrire l’histoire de leur vie. Cette autobiographie familiale embrassera les générations et mettra en lumières les secrets les mieux cachés. Lolvé Tillmanns nous offre un grand roman familial, une fresque qui remonte le temps et se frotte à notre histoire.

En eau salée

de Fabien Feissli
Florent s’est engagé dans la marine parce que la vie en Suisse lui était devenue impossible. S’il a été acquitté d’un meurtre qu’il prétend ne pas avoir commis, la vindicte populaire le poursuit. Mais loin des côtes, la mort s’invite à bord du porte-conteneurs SO Lausanne.

La Porte

de Fred Bocquet
Une petite fille est morte, frappée à coups de couteau. Elle est tombée devant une porte, qui ne s’est pas ouverte. Autour d’elle, on se désole, on philosophe, on s’indiffère, on se souvient, on voudrait mourir, et on essaie de vivre.

Car c’est aussi une ode à la vie, à ce qu’elle pourrait – aurait pu – être que nous tisse Fred Bocquet, observatrice émue au chevet de l’irréparable.

Mendiant 3458

de Mark Levental
Ibrahim Balesteros, bon Genevois, bien intégré, sort de chez lui en training pour s’acheter des cigarettes… sans papiers d’identité. En vertu du renvoi des mendiants en 45 minutes, il est expédié dans un charter pour la Roumanie. Il devra franchir bien des embûches pour retrouver les terres genevoises alors que se prépare la Révolution de houblon.