Currently browsing

Page 2

Ceux de Corneauduc

de Sébastien .G Couture et Michaël Perruchoud
C’est la guerre à Minnetoy-Corbières. Le Duc fait lever une armée pour récupérer son épouse, enlevée par un Baron ennemi… À moins que toute l’affaire ne soit qu’une sinistre manigance destinée à le faire abdiquer.

Rosa

de Lolvé Tillmanns
Rosa, sur son lit d’hôpital, demande à ses petits-enfants de bien vouloir écrire l’histoire de leur vie. Cette autobiographie familiale embrassera les générations et mettra en lumières les secrets les mieux cachés. Lolvé Tillmanns nous offre un grand roman familial, une fresque qui remonte le temps et se frotte à notre histoire.

En eau salée

de Fabien Feissli
Florent s’est engagé dans la marine parce que la vie en Suisse lui était devenue impossible. S’il a été acquitté d’un meurtre qu’il prétend ne pas avoir commis, la vindicte populaire le poursuit. Mais loin des côtes, la mort s’invite à bord du porte-conteneurs SO Lausanne.

La Porte

de Fred Bocquet
Une petite fille est morte, frappée à coups de couteau. Elle est tombée devant une porte, qui ne s’est pas ouverte. Autour d’elle, on se désole, on philosophe, on s’indiffère, on se souvient, on voudrait mourir, et on essaie de vivre.

Car c’est aussi une ode à la vie, à ce qu’elle pourrait – aurait pu – être que nous tisse Fred Bocquet, observatrice émue au chevet de l’irréparable.

Mendiant 3458

de Mark Levental
Ibrahim Balesteros, bon Genevois, bien intégré, sort de chez lui en training pour s’acheter des cigarettes… sans papiers d’identité. En vertu du renvoi des mendiants en 45 minutes, il est expédié dans un charter pour la Roumanie. Il devra franchir bien des embûches pour retrouver les terres genevoises alors que se prépare la Révolution de houblon.

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

Collectif
Une cinquantaine d’auteurs de tous horizons ont écrits ces plaidoyers magnifiques issus de la raison ou directement du cœur, souvent des deux, pour démontrer que leur chanson est la plus belle du monde. Ces chansons proviennent d’un large éventail de styles musicaux, et ces textes sont à lire pour se rappeler ou pour découvrir.

Speed Dating d’écrivains romands – 14 juin 2014

Pour la première fois, une brochette d’écrivains romands devra séduire son public montre en main. Ils auront cinq minutes pour convaincre leur vis-à-vis de les lire. Le public se laissera-t-il tenter? Êtes-vous prêt à céder à un coup de foudre littéraire?

Eyes Wide Shut – 22 mai 2014

Jay Louvion, qui a réalisé toutes les photos des couvertures des bouquins de Cousu Mouche, fait une exposition intitulé Eyes Wide Shut.

Le Courrier – Genève sauvage

Convivial, populaire et multiculturel, le quartier genevois des Grottes est au cœur du premier roman de Lolvé Tillmanns, née à Morges en 1982. On commence par faire le tour du propriétaire de ce 33, rue des Grottes, suivant les habitants qui y vivent de la cave au grenier et prennent tour à tour la parole. […]. L’auteure alterne leurs voix en guise d’exposition, de manière qui manque un peu de finesse: ses personnages sont passablement caricaturaux, tout comme leurs rêves et leurs névroses. Mais les choses vont prendre un tour inattendu.

33, rue des Grottes

de Lolvé Tillmanns

Genève, un immeuble tranquille entre grands rêves et petites fêlures. De la cave à l’attique, des univers se côtoient, dans ce quartier des Grottes où les êtres se mélangent, semble-t-il mieux qu’ailleurs, et où rien de grave ne saurait arriver. Et puis cela arrive. Un message en majuscules qui défile sur l’écran plat. Et la charmante chronique devient le manuel de l’impossible survie.

Les Mots du dictionnaire

La dame m’a dit d’écrire avec les mots du dictionnaire. Pas mes mots à moi. Parce que mes mots à moi, on les trouve pas dans le dictionnaire et les gens ne les comprennent pas. Moi je n’aime pas les mots du dictionnaire parce qu’ils ne disent pas ce que je veux dire. Mais personne ne les comprends, mes mots à moi.

La Chambre blanche

de Marc Milliand
Une orpheline blessée par la vie dont le rapport au corps est plus que complexe. Un enfant tortionnaire qui apprend à masquer ses pulsions et à se fondre dans la foule. Deux parcours qui se répondent et se frôlent, entre le désespoir et l’horreur.

La Rançon de la gloire

Je crois que je suis en train de faire une belle connerie. Je suis là, devant une gentille villa, dans un joli quartier résidentiel, juste parce que j’ai été invité par une ado, fan de la série « Teen Rescue Team ».

Bon, il faut que je vous explique depuis le début !

Je m’appelle Nicéphore O’Griobhtha (N’essayez pas de prononcer si vous n’êtes pas irlandais de souche !), né de mère française et de père irlandais, mais plus connu sous le pseudo de Ed Lockwood, acteur vedette de « Teen Rescue Team ». J’ai 28 ans, mais j’en parais dix de moins…