Currently browsing author

Daniel Fattore

Deux bouteilles

Il vous est certainement arrivé d’emprunter le train de 6 h 55 pour vous rendre de Fribourg à Genève. Vous avez profité du temps imparti pour boire un café, voire prendre votre petit-déjeuner à l’étage supérieur de la voiture-restaurant qui se trouve au centre de la composition. Les places y sont prises d’assaut à chaque gare, comme si la qualité de la journée dépendait, pour chaque navetteur, de sa bonne installation à l’une des tables de cet établissement public roulant à la vue quasi panoramique.

Grain d’encens

Les garçons se rendent au fond de l’église. Tels de braves soldats du Christ, ils prennent la tête de la procession qui ouvre l’office par une marche vers l’autel. Jacques s’occupe de la navette, Paul tient l’encensoir dûment préparé par François. Faute d’enfants de chœur en nombre suffisant, c’est du reste ce dernier qui porte la croix, suivant le prêtre, qui lui-même brandit le Saint-Sacrement, soleil rayonnant au cœur de l’église. Alors que tout ce monde est en marche, on entend l’organiste qui, prélude avant fugue, écrase quelques bémols orageux signés Jean-Sébastien Bach sur un instrument en faux vieux.

Portrait de bar avec bières

Dorée comme la victoire, pétillante comme les perspectives d’avenir, la bière paraît sourire à Waldo, accoudé au bar noblement boisé de l’établissement guérétois « Le Pub Rochefort ». C’est dans ce café-bar-de-nuit-restaurant-billard-karaoké aux allures respectables, tout de pierres construit, qu’il a choisi de s’arrêter pour fêter son triomphe au jeu télévisé « Objectif Thunes », diffusé en direct de Paris la veille au soir. Tout heureux de le voir débarquer chez lui, Jean, le patron s’est fait un plaisir de lui offrir sa consommation préférée, après lui avoir servi sa fameuse entrecôte au fondu creusois, accompagnée de ses petits légumes du marché.