Currently browsing category

Romans, Page 2

Les Choses qui sauvent

de Guillaume Favre
Le mari de Kathrin est parti. Une rupture sans explication après 25 ans de mariage, ce ‘est pas facile à avaler. Kathrin n’avale pas d’ailleurs, et l’on peut se demander si elle comprend ce qui lui est arrivé. Ses amies, son beau-frère, son fils gravitent autour d’elle, entre silences et blessures, confessions qui ne riment à rien et espoir que la vie pourrait changer.

Graine de Sabbat

de Laurent Trousselle
Jeune star de la mode en rupture de ban, Max s’autodétruit dans les discos de village, se laisse entraîner dans de stupides jeux d’ado cruels, humiliant celles qui se donnent à lui, comme pour mieux s’assommer. N’est-ce là qu’une pochade de jeunesse ? Et si ce fils d’un Bernard Tapie de bazar se révélait plus torturé qu’il n’y paraît ?

Entre fascination pour la laideur et égoïsme de jeunesse, le personnage du deuxième roman de Laurent Trousselle suit un chemin chaotique qui ne pourra mener qu’au drame.

Déroutes

de Laure Lugon Zugravu
Kinshasa, République Démocratique du Congo. Humanitaires, ambassadeurs, journalistes et aventuriers se côtoient dans des décors qu’ils ne voient plus. La plume de Laure Lugon décrit avec tendresse et cruauté, un petit monde imbu de lui-même, qui a abandonné ses idéaux sur le bord de la route. Alcool, sexe, détournement d’aide humanitaire, trafic d’armes sont au menu d’un roman foisonnant, au verbe riche, qui suit le parcours d’une journaliste dont l’engagement est mis à mal par le cynisme ambiant. Une galerie de personnage au vitriol sur le fond d’une Afrique dont se détournent même ceux qui y vivent.

Les Maux du prophète

de Mark Levental
Paresseux, obèse, cynique et porté sur la consommation excessive de bibine, Gérard Cruchon est aussi, et surtout, le nouveau Messie. Poussé à se révéler au monde, il se rend compte avec effroi que sa mission le dépasse. Sa rencontre avec Fulgence Jacquet, guitariste bruyant reconverti dans la chanson pour enfants, ne va pas arranger les choses.

Les Six rendez-vous d’Owen Saïd Markko

de Michaël Perruchoud
C’est l’histoire d’un collectionneur de conversations, l’aventure d’un homme qui change d’identité comme de chemise, le récit d’une errance contrariée, un cri d’amour à Beyrouth, Bruxelles ou Berlin; c’est aussi une valse imaginaire, un manuel d’architecture instantanée, un hymne aux vins lourds et à l’éthylisme léger et les interventions canailles d’une conscience malveillante. On y croisera un cendrier parlant, un douanier peu honnête, quelques jolies filles, un artiste anxieux, une grammaire en ancien gallois, quelques bouteilles de Chimay bleue et peut-être Joe Dassin.

À Marée haute

Jenifer est venue au monde par hasard. Elle a grandi comme elle a pu, ballottée entre deux prénoms, deux pays, deux cultures. Les disputes et les séparations ne la concernaient pourtant pas, tout était perdu avant elle. Mais voilà, c’est elle qui doit recoller les pots cassés, se reconstruire. Jenifer n’en finit pas de se relever, touchée mais jamais coulée, amère mais jamais aigrie.

Monsieur Quincampoix

Norbert décède malencontreusement dans la fleur de l’âge et un accident de salle de bains. Le hasard ou quelque chose d’approchant lui permet de réintégrer l’appartement cossu qu’il partageait avec sa femme… mais dans la peau d’un bouledogue français asthmatique. Pas facile de rester le mâle dominant quand l’épouse devient la maîtresse.

Le Martyre du pape Kevin

Le martyre du pape Kevin est une joyeuse immersion dans ce choc des cultures, un roman qui nous propose en outre une galerie de personnages intrigants, attachants ou franchement ridicules. Satire sans doute, caricature bien sûr, mais on se prend parfois à penser que même dans l’absurde et la gaudriole, on ne se trouve pas bien loin du réel.