La Ricarde

Fred Bocquet

Faim de siècle et Cousu Mouche
2012
250 pages

Version papier

CHF 25.00 Ajouter au panier

Version électronique (.epub et .mobi)

CHF 9.00 Ajouter au panier

Le livre

Bernard Gautier (sans h) a gagné une caravane dans un jeu auquel il a vaguement participé. Faux veuf, vrai divorcé d’une charmante Ukrainienne forcément trop belle pour lui, fils à maman aux désirs peu affirmés, Gautier débarque donc dans un camping communautaire où les règles sont strictes et les amitiés anciennes. La mer, l’amour, l’alcool sont autant de délicieux interdits pour un quadragénaire flétri de n’avoir pas assez vécu.

Portrait d’un antihéros qui doit se mettre sur la pointe des pieds pour vivre à hauteur d’espoir, description d’un camping de gauche où les aigreurs d’estomac voisinent avec les claques dans le dos, La Ricarde, c’est à la fois la caricature drolatique et la description clinique d’un petit monde à l’humour souvent truculent. Avec tendresse, mais sans pitié pour les personnages qu’elle croque, Fred Bocquet s’en donne à cœur joie dans son style où l’on retrouve un petit peu d’Audiard et de Jean‑Paul Dubois, une certaine cruauté féminine en plus.

L’auteur

Le premier roman de Fred Bocquet, Monsieur Quincampoix, drolatique à souhait, a connu un grand succès grâce au bouche à oreille. Près de 2000 exemplaires se sont vendus, parce que tous ceux qui l’ont lu ont voulu faire partager leur découverte autours d’eux.

Fred Bocquet est née une année en 6 dans une bourgade en ieu. Son art de la saynète et sa manière de dépeindre un personnage en trois comparaisons décapantes sont toujours bien présents. Plume aiguisée, elle s’attaque à la beauferie, à la médiocrité, au manque de solidarité humaine et aux principes trop bien ancrés. Mais en arrière-fond, ce sont les blessures d’enfance, la difficulté d’être et le manque d’amour qui s’attachent au pas de ses héros.

Fred Bocquet passe un onguent d’élégance sur les destins les plus pathétiques.

avatar

Née une année en 6 dans une bourgade en ieu, Fred a très tôt montré un goût vif pour l’écriture. Son premier poème, qui évoquait avec justesse les bonds allègres d’un petit lapin dans le thym - notez la richesse de la rime -, fut rédigé à l’âge de sept ans. Auteur de trois romans, Monsieur Quincampoix (2006), La Ricarde (2012) et La Porte (2014), Fred Bocquet vit à Genève, dans un ilot de verdure promis, comme nous tous, à la démolition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *