• 04Sep

    Le Suisse est encore debout

    Sans service militaire obligatoire, notre brave patrie serait à genoux, soumise au déferlement de hordes de barbares. La Suisse doit être défendue par ses propres enfants. Armons-les, casquons-les et abreuvons-les à la mesure de leur courage, et honnissons et punissons tous ceux qui oseraient se soustraire à leur devoir. Au gibet les couards et les gauchistes! Torturons les pacifistes pour leur apprendre le vrai sens de la vie!

    © Cousu Mouche, 2013, tous droits réservés.

    Le Suisse est encore debout

    Paroles et chant : Michaël Perruchoud
    Musique, paroles, chant et guitare : Sébastien G. Couture

    Le Suisse ne part pas à la guerre
    C’est parce qu’il se sent bien chez lui
    Et qu’il sait défendre ses terres
    Contre les plus puissants ennemis
    Quand tu regardes les yeux de Veuthey
    À l’heure de déboucher le fendant
    Tu comprends qu’on ne se frotte jamais
    À une armée qui marche au blanc

    Jamais on n’a vu un sumo
    Gagner une lutte à la culotte
    Et le plus fier des toreros
    À nos reines nulle part ne se frotte

    Quand l’étranger tombe à genoux
    Le Suisse est encore debout

    Le Suisse moyen selon l’usage
    Est puceau jusqu’à ses vingt ans
    Puis grâce à une Slovaque de passage
    En Appenzell il devient grand
    L’armée aide à tirer des coups
    À plier seul sa couverture
    À pisser bourré et debout
    Choses essentielles pour le futur

    Miles Davis trompette à demi
    Quand le clairon sonne à l’aurore
    Armstrong se faisait tout petit
    Dans nos montagnes au son du cor

    Quand l’étranger tombe à genoux
    Le Suisse est encore debout

    Le suisse se soumet volontiers
    Au comique de répétition
    Quand on va jouer les troupiers
    Ça fout la paix à la maison
    Les adultères de trois semaines
    Ça rend la vie moins uniforme
    Et les mômes tardifs qui surviennent
    Porteront les armes, seront des hommes

    Jamais Mohammed Ali
    Soulèverait la pierre d’Unspunnen
    Le derviche succombe au tournis
    Quand le Valaisan remet la sienne

    Quand l’étranger tombe à genoux
    Le Suisse est encore debout

Discussion 4 Responses

  1. 20 septembre 2013 à 17 h 33 min

    Merci pour cet encouragement.
    Participez-vous au concours pour la nouvelle hymne nationale?
    F.

  2. 20 septembre 2013 à 19 h 05 min

    Bravo !! Les humoristes sont toujours les plus doués et ne connaissent pas la langue de bois!
    J’ai vu une fois un dessin humoristique qui seul valait mieux que 10 thèses de doctorat !!!

    Paul : Comité du GSSA !

  3. 22 septembre 2013 à 20 h 52 min

    Comme toujours excellent, rodoborant, rigolo, j’adore le duo d’Extrêmes-Suisses!

  4. 24 septembre 2013 à 7 h 10 min

    Merci Rolf et Marcel de contribuer à me faire bien démarrer la semaine: en rigolant!

Laissez un commentaire