• 12Oct

    T’as où les vignes?

    Être Valaisan est un art de vivre, et ne le devient pas qui veut. Et tout Suisse qui se respecte regarde avec envie du côté de Riddes, Saxon ou Martigny.

    © Cousu Mouche, 2010, tous droits réservés.

    T’as où les vignes?

    Paroles, musique et chant : Michaël Perruchoud
    Musique, chant et guitare : Sébastien G. Couture

    C’était à Martigny un soir
    J’quittais pas l’comptoir du Comptoir
    Je trinquais avec les copains

    On rentrerait au petit matin
    Sans trop se soucier des freins
    À trois pour mille et sans les mains

    Ici c’est pas la métropole
    Quand on croise pas Pierre Jacques ou Paul
    C’est tout d’suite qu’on connaît pas bien

    Toi, c’est clair, tu venais d’ailleurs
    Tu te tenais trop près de ma soeur
    Et moi j’aime pas les p’tits malins

    Ça va ou quoi
    T’as où les vignes?

    T’as où les vignes?
    T’as où les vignes?
    T’as où les vignes?
    T’as où les vignes?

    Tu m’as dit tes souv’nirs d’armées
    On est un peu tous du même quartier
    Quand on boit dru, qu’on en bave bien

    Quand on apprend d’un Jurassien
    La damassine au petit matin
    On partage tous le même destin

    Loin de moi les pensées sectaires
    Dans la famille on est ouverts
    On a même hébergé un Vaudois

    Et quand t’as remis du fendant
    Franchement t’étais pas loin du clan
    Il manquait juste un je n’sais quoi

    Mais dis-voir
    T’as où les vignes?

    REFRAIN

    T’as pas de verger à Vétroz
    Tu sais pas cueillir l’abricot
    Ma sœur tu lui roul’eras pas d’palot

    Tu manges ta raclette sans patates
    Tu godilles sur l’arrière des lattes
    Ma soeur t’y poseras pas les pattes

    T’as pas de parts dans le téleski
    On sait même pas t’es l’fils à qui
    Ma soeur couchera pas dans ton lit

    T’as pas fait l’collège à Saint-Maurice
    Tu marches jamais le long des bisses
    Ma soeur t’en verras pas les cuisses

    Et pis dis voir
    T’as où les vignes?

    REFRAIN

Laissez un commentaire