• 10Nov

    Quand on est libéral

    Être libéral donne si fière allure et bonne prestance, qu’il est impossible d’avoir l’air con… quand on est libéral.

    © Cousu Mouche, 2011, tous droits réservés.

    © Léman Bleu, Genève Aujourd’hui

    Quand on est libéral

    Paroles, musique et chant : Michaël Perruchoud
    Musique, paroles, chant et guitare : Sébastien G. Couture

    On n’a jamais l’air con quand on est libéral
    Y’a même des banquiers parmi nous
    Pour être respectable, sexy, et moral
    Faut pas avoir peur des gros sous

    On s’est construits tout seul dans la villa paternelle
    On a écrit “et fils” sur l’enseigne
    À la force du poignet on fait des étincelles
    C’est pas pour que les impôts nous saignent

    On a l’air sérieux on est bien habillés
    Avec nos souliers vernis nos parachutes dorés
    On accumule les âneries, on en fait des vérités
    Qu’on écrit dans les journaux qu’on va dire à la télé

    Car…
    On n’a jamais l’air con quand on est libéral
    Y’a des financiers parmi nous
    Et quelques proctologues quand la bourse nous fait mal
    Pour sortir nos valeurs du trou

    Et même Christian Lüscher sur l’affiche électorale
    Maquillé comme une pute à champagne
    Avec son sourire de scout et sa carrure de Donald
    On le croit prêt à franchir des montagnes

    Et sur leur piédestal, y’a Poncet et Bonnant
    Avec leurs mots choisis qui sonnent religieusement
    On écoute les oracles, surtout les plus pédants
    Qui facturent leur salive et ne pensent jamais gratuitement

    Car…
    On n’a jamais l’air con quand on est libéral
    Y’a des entrepreneurs parmi nous
    Et si le dessous de table a un parfum légal
    On se met aussitôt à genoux

    Non
    On n’a jamais l’air con quand est libéral
    On n’veut pas d’ouvrier parmi nous
    C’est pas avec un marcel et des mains sales
    Que vous ferez des affaires avec nous

Discussion 2 Responses

  1. 15 novembre 2011 à 14 h 21 min

    Et ça vous étonne d’être virés ??? Z’aiment pas le talent, c’est tout !

  2. 20 novembre 2011 à 8 h 20 min

    Au moins la chanson du dimanche, eux, n’ont jamais été foutus à la porte et vlan ramasser vos chic et à bientôt au Leclerc de gex.

Laissez un commentaire