• 05Déc

    Bachar est tout seul

    Les statistiques sont formelles: dictateur au Moyen-Orient est devenu un métier à risques… Dernier hommage à ce résistant, ce merveilleux anachronisme moustachu, cet apôtre de la sévérité la plus noble: Bachar el-Assad himself…

    © Cousu Mouche, 2011, tous droits réservés.

    Bachar est tout seul

    Paroles, musique et chant : Michaël Perruchoud
    Musique, chant et guitare : Sébastien G. Couture

    Bachar est tout seul, il va pas très bien
    Bachar est tout seul, il a plus d’copains
    Y’a rien de pire pour un dirigeant arabe
    Que de se sentir maussade

    Y’avait Oussama, c’était le plus facétieux
    Tu lui mettais un gratte-ciel, y te le cassait en deux
    Il avait son turban, il avait ses marottes
    Comme tous ces petits films comiques qu’il tournait dans sa grotte

    Et pis y’avait Saddam lui c’était le plus insouciant
    Il oubliait de fermer le gaz au-dessus du Kurdistan
    Il pétait dans la rivière il ronflait sur la rive
    On croyait que c’était des armes de destruction massive

    REFRAIN

    Y’avait aussi Moubarak c’était le plus figé
    Tu imaginais le balai rien qu’en l’entendant causer
    Mais il se déridait vite fait quand le foie gras était servi
    Que le champagne était mis aux frais du FMI

    Et y’avait Mouammar c’était le roi des campeurs
    Dès qu’il pouvait planter sa tente il nageait dans le bonheur
    Tous les soirs sous la toile l’ambiance était à la fête
    Dansaient les infirmières bulgares et les otages helvètes

    REFRAIN

Laissez un commentaire