• 22Oct

    La Bonne et le PDG

    Avant de voter n’importe quoi sur l’initiative 1:12, regardez cette contribution didactique du Duo d’eXtrêmes Suisses, qui s’y connaît en matière d’éducation des masses…

    La générosité de l’âme des puissants face à la mesquinerie des précaires. Sans juger, le Duo d’eXtrêmes Suisses montre pourquoi l’échelle de nos revenus est juste et pourquoi le vide entre les barreaux est nécessaire!

    © Cousu Mouche, 2013, tous droits réservés.

    La Bonne et le PDG

    Paroles et chant : Michaël Perruchoud
    Musique, paroles, chant et guitare : Sébastien G. Couture

    Lorsque j’oeuvre dans tes toilettes
    Ni l’urinoir ni la cuvette
    N’ont de fragrance particulière

    Tu es un homme et rien de plus
    Malgré l’ampleur de ton salaire
    Et l’respect de tes congénères

    Pourtant tu nages dans le surplus
    Même ton petit passage sur le pot
    Est facturé et net d’impôt

    Le temps de prendre de mes nouvelles
    Tu gagnes mon salaire annuel
    Avant de retrouver ton bureau

    Ma bonne dame, l’eau de Javel
    Est un argument un peu frêle
    C’est pas difficile à manier

    Quand pour nourrir vos enfants
    Payer le leasing de ta télé
    Il vous suffit d’un peu frotter

    Un système compatissant
    Même pour la dernière des connes
    Est un système qui fonctionne

    Et si je dois tout avouer
    C’est moi qui le fais fonctionner
    À la sueur de mes neurones

    Je ne ménage pas ma peine
    Je m’active même le week-end
    Je n’pars pas souvent en congé

    J’suis pas vraiment dans la misère
    Mais j’ai un budget à boucler
    Et il me faut tout calculer

    Quand je te vois sur tes grands airs
    Fier et tranchant, haussant le ton
    Le colère me monte au front

    Est-il juste de tant recevoir
    De disposer de tels avoirs
    Sans jamais aller au charbon?

    Je ne dis pas qu’la tâche est inepte
    Mais vous créez peu de concepts
    Pour notre belle humanité

    Moi au tennis comme au cocktail
    Au fitness dans les réceptions
    Toujours je me donne à fond

    Car mes idées sont essentielles
    Je les fourbis sans m’arrêter
    Les bourses en sont illuminées

    Ma valeur est incontestable
    Et mes performances bien palpables
    Regardez comme je suis payé

     

Discussion 3 Responses

  1. 5 novembre 2013 à 19 h 15 min

    Ça me plaît bcp !
    Du très GRAND de mon Duo préférés !
    Excellent

  2. 6 novembre 2013 à 9 h 46 min

    Très fort « La bonne et le PDG », surtout la mise en scène. J’adore…

  3. 7 novembre 2013 à 8 h 30 min

    Bonjour,

    Excellent, j’adore Audrey Hepburn!
    Pourquoi ne pas écrire une chanson pour Isabelle Eberhardt qui est née et a vécu en Suisse près de Genève?

    Bises à vous

Laissez un commentaire