• 17Juin

    Le Grand chauve mou

    Le Duo d’Extrêmes Suisses peut célébrer la gauche, à condition qu’elle n’y porte pas trop ! Ainsi, pour montrer notre ouverture d’esprit, nous allons vous dire tout le bien que nous pensons de l’évolution du socialisme, de Jean Jaurès à François Hollande, de Karl Marx à Alain Berset… Allez Alain, fais-nous du bien!

    © Cousu Mouche, 2014, tous droits réservés.

    Le Grand chauve mou

    Paroles et chant : Michaël Perruchoud
    Musique, chant et guitare : Sébastien G. Couture

    Lénine portait la barbe
    Et Staline la moustache
    Marchais était bien dégarni

    Karl Marx portait la barbe
    Léon Blum la moustache
    Tonton avait le crâne qui luit

    Avec le temps le tif s’en va
    Le socialisme a le poil ras
    De l’after shave dans les idées

    Avec le temps les dents s’aiguisent
    Et les postures se dynamisent
    Mais le fond s’est ratatiné

    Il a l’appétit plus gros que le ventre
    Le grand chauve mou qui porte au centre

    Jaurès portait la barbe
    Et Chavanne la moustache
    Chavez était fort bien rasé

    Trotski portait la barbe
    Et Makhno la moustache
    Hollande a des joues de bébé

    Avec le temps les rêves se lissent
    Les argumentaires se polissent
    Les bourses n’en perdent plus leur futur

    Quant au fond il part en quenouille
    Comme ce gosse qui toujours bafouille
    Qu’on a Berset trop près du mur

    Il n’milite pas, il se concentre
    Le grand chauve mou qui porte au centre

    Il ne porte pas la barbe
    Il n’porte pas la moustache
    Il a la quarantaine avenante

    Aucune pensée qui sabre
    Aucune saillie qui tache
    La ménagère en est contente

    Il ne frappe pas, oui, mais il entre
    Le grand chauve mou qui porte au centre

Laissez un commentaire