Still Loving You – Scorpions

Aussi attendu que redouté. Il fallait que l’ambiance ait bien pris, mais qu’il ne soit pas trop tard. Timing fin, choix particulièrement épineux, la réussite de la boum était à ce prix. Trois, quatre grand maximum, le temps des rapprochements, de voir si vraiment l’échange de regards, les indications de la copine qui avait passé la soirée à dire que lui, là, c’est sûr il en pinçait. Et puis, les premières notes lentes, le saxo caressant de Careless Whisper, le mec qui hésite, peur de se prendre un râteau, la cops qui glisse sur la piste et lui fait signe peu discrètement de se lancer. Ne pas faire tapisserie toute une chanson. Honte suprême. Aviser une soif inextinguible pour se donner une contenance, par chance le beau brun n’en a pas invitée d’autre. China in Your Hand susurre T’Pau. Pourquoi ce n’est pas le quart d’heure américain que je lui mette le grappin dessus. Respecter les règles. Il me tape sur l’épaule aux premières notes de Take my Breath Away, ça ne laissera que quelques minutes pour mieux faire connaissance. Mais pour l’instant, j’ai juste les mains moites et le cœur qui va lâcher. Ceux qui ne sont pas en couple attendent la fin de la guimauve. Les pas s’enlacent, les corps se frôlent. Le synthé, je l’entends moins lovée dans son cou. Une bonne âme met les Scorpions. Still Loving You. Cette chanson-là me fera toujours frissonner. Quel que soit mon partenaire. Il avait une petite mèche rouge sur sa nuque et m’a offert mon premier slow.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *